Liste arts de la rue

Archives de la liste Aide


RE: [rue] tue ton patron


Chronologique Discussions 
  • From: François Mary < >
  • To: < >
  • Subject: RE: [rue] tue ton patron
  • Date: Tue, 29 May 2018 14:28:25 +0200

Quand le contrat moral ne fonctionne pas, ce qui prête à confusion, voir à contusions, c’est que le directeur artistique n’est pas l’employeur.

L’employeur est le producteur du spectacle, représenté par son président ou sa présidente, responsable légal, titulaire de la licence d’entrepreneur du spectacle. L’interlocutrice-eur pour les salarié-e-s est la ou le chargé-e de production ou l’administratrice/ l’administrateur.

 

Je suis assez d’accord avec Eric sur le fait qu’un directeur artistique de compagnie n’est pas un petit patron mais plutôt un fédérateur, un rassembleur, un porteur de projet.

 

Certaines personnes sont pleines d’idées, d’envies, de projets, d’énergie mais se révèlent être de piètres employeurs.

 

Lorsque le binôme direction artistique / adminitratrice-teur fonctionne, les équilibres sont plus stables.

 

Bien à vous,

François

 

 

De : [mailto: ] De la part de ERIC KAILEY ( via rue Mailing List)
Envoyé : mardi 29 mai 2018 12:47
À : ; Liste Rue ECM Le Fourneau
Objet : Re: [rue] balance ton petit patron

 

Petit patron ? déjà le mot résonne péjorativement ...ne dit on pas plutôt directeur de compagnie ?

 

 Un patron fait fonctionner une boite pour gagner de l'argent donc il y a une erreur sur le titre ... on dit directeur de compagnie Mr Livichine ! Vous n etes pas la pour gagner de l argent pour alimenter vos comptes en suisse et payer votre personnel dans vos propriétés  a Majorque

 

J'ose espérer que vous ne faite pas se métier pour gagner de l'agent mais plutôt pour  gagner a etre connu , ou gagner artistiquement ... ou que sais je . Mais de grace .... pas parton !

 

 Aucun comédien ne  vous considère  comme un parton. Plutot intellectuel, metteur en scène,  créateur, rassembleur, improvisateur ... Ce serait faire injure a ce que vous etes? que de vous réduire a un simple Patron de PME qui  paye sa dime  au MEDEF . 

 

Pire de vous positionner en pauvre patron victime ? Pauvre patron dois je dire ?

 

Donc vous etes patron et faut que les salariées se taisent ? Vous aussi vous rejoignez les MACRON, LVMH et consort ? On doit fermer sa gueule ?????

 

La liste est le reflet de tout ce qui se vit dans la rue ? il n y a pas de limite a la liberté d _expression_ , il n y a pas de modérateur... la liste c est la rue ... tu peux crier , aimer , embrasser , chier dans la rue ..... 

 

Quel outil nous reste il ? les petits, dans le désespoir , l incompréhension , ou vas tu crier ?  Je reste chez moi a médire sur le manque de discernement de notre société actuel ? 

 

On m as toujours dit quand ça va pas , faut parler .....Tu ferais quoi tout Livchine que tu es ? lever l'échine ?

 

 

Chacun d entre nous s évertue a dénoncer des injustice dans nos spectacles .... pourquoi pas dénoncer les injustices dans nos corporations pour améliorer les les relations entre les humains .... Vous , le chef d orchestre du parlement de rue ..... a qui vous donniez la parole aux citoyens .. je vois que cela ce limite a votre spectacle ... et point ici ....Pourtant j ai adoré le parlement de rue !

 

J'ai un demi siecle dans la gueule , je ne suis plus un gamin a qui il faut dire ce qu il faut faire ou pas !  

 

La misere je l accepte L Humiliation non 

 

La misere on l accepte tous .... mais la misère du manque de discernement des gens d aujourd’hui hui non 

 

 

 

 

 

 

 

Le lundi 28 mai 2018 à 20:23:25 UTC+2, Jacques livchine < > a écrit :

 

 

C’est le nouveau débat 

 

Balance ton petit patron de compagnie théâtrale  !

 

On va tous y passer. 

 

Parce que nous, les petits boutiquiers de gauche, nous sommes les pires employeurs du monde.

 

Marx l’avait déjà dit : ce ne sont pas les idées qui comptent, c’est la  place  dans le processus de production .  Et que tu  diriges l’Humanité ou le média de Mélenchon, tu n’es qu’un patron qui fait des fiches de paie, 

 

 embauche , licencie,  et est même pire  que les patrons de droite,   justement au nom de la gauche. 

 

 

T’as beau avoir des sentiments généreux,  et vouloir changer le monde, tu défends ta petite compagnie,  qui a très peu de moyens,  tu ne paies pas les répétitions, tu ne respectes jamais la charte du syndéac,  tu ne  

 

donnes pas de défraiement, tu fais manger tes acteurs dans des catterings souvent improbables. 

 

Les comédiens montent, démontent le matériel chargent les camions  conduisent les véhicules sont souvent deux par chambre

 

circulent dans des mini bus aux pneus, usés sans clim. 

 

Les amplitudes de travail sont totalement hors la loi. On attaque souvent à 10H et on termine à 2 heures du matin. 

 

Le théâtre de rue c’est le bas de l’échelle.  A tous les points de vue. 

 

Dès que ton prix de vente dépasse 2000 €  et 4 comédiens,  t’as toutes les chances de ne pas être pris

 

Je discutais avec un co directrice de compagnie qui tourne dans l’institution. Cachet de 350 € net…  Uniquement des single dans des hôtels soigneusement choisis  pour leur confort et leur calme, voyage en première classe… touchent 18,40 € par repas. Ne touchent pas le décor, se font poser leurs accessoires etc et 70 dates par an. 

 

Je ne parle même pas des centaines  de compagnies qui paient pour jouer dans les off, avec des chapeaux proches de zéro, qui la plupart du temps ne déclarent pas leurs comédiens. 

 

Mais en principe quand t’appartiens à une compagnie, tu acceptes de t’auto -exploiter. 

 

Malgré ça, on fait un métier magnifique, et je peux vous dire qu’à Montbéliard  les gars de Peugeot, qui sont à la chaine nous envient carrément. 

 

Evidemment ce n’est pas un argument. Ill y a bien sûr pire que nous 

 

 Choisir le théâtre de rue, c’est accepter cette misère, mais c’est surtout  se battre pour en sortir. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


--
Pour gérer votre abonnement, c'est par ici : http://www.cliclarue.info/#tabs-7
Pour consulter les archives, c'est par là : http://listes.infini.fr/cliclarue.info/arc/rue
Et pour râler, c'est ici :



  • RE: [rue] tue ton patron, François Mary, 29/05/2018

Archives gérées par MHonArc 2.6.19+.

Top of page