Liste arts de la rue

Archives de la liste Aide


Re: [rue] Espaces publics : l’œuf ou la poule ?


Chronologique Discussions 
  • From: Perrine Anger-Michelet < >
  • To:
  • Cc: , Liste Liste rue < >
  • Subject: Re: [rue] Espaces publics : l’œuf ou la poule ?
  • Date: Tue, 31 Jul 2018 16:33:02 +0200

Et coucou !
Je me suis poser cette même question, ça remonte à ya qq années maintenant, c’est pas d’hier 
On a vu fleurir un paquet d’expressions, selon les époques, les tendances, nous avons été contaminés par des langages - question de modes

J'étais allée à cette rencontre Europeen Forum "Invisible Walls », organisée par In Situ et Lieux Publics
à Marseille les 3 et 4 octobre 2013.
Je m'étais amusée à relever quelques formules tendances, vous les avais envoyées déjà
Les re-voici… c’est gratiné qd-même !
(J’aime particulièrement « replacer l’humain dans l’urbanisme » haha !)
Je me dis que puisqu’on nous contraint à pondre des dossiers à tout va, ben, alors comme ça, on peut mettre des mots qui plaisent, c’est pratique !
Et puis voici une belle liste pour faire des exos de diction, allez hop, 

Le théâtre de rue n'est pas égal à l'espace public ah bon ? ça commence bien ! bon, ça répond à ta question : non, ce n’est pas pareil visiblement
Infusion de territoire pourquoi pas décoction d’humanité ? (ça me parle plus…)
Art contextuel beurk…
Imaginer l'espace public ben oui, c’est notre job, non ?!
Esthétiques de la convivialité quoi ???
Fabriquer de la cohésion sociale ………bon, j’arrête…
Révolte sociale et politique
Lieu aléatoire de rencontres
Créer de la transversalité
Recherche d'une nouvelle esthétique
Se ré-approprier l'espace public
Comment ré-interroger l'espace public ? 
Ce n'est plus le propos qui est important mais sa résonnance avec le (éco)système
Question de l'instrumentalisation
Frontières psychologiques
Casser la rigidité des définitions de l'Art
Le nombre d'audience n'est pas un gage de qualité
Space for slow art !
Les Arts de la Rue sont pertinents dans tous les aspects de la vie
L'homme conditionne son évolution et sa survie. La création et la créativité contribuent à cette évolution
"Nombrisme" = faire du nombre, du chiffre
Nous ne pouvons pas mesurer nos valeurs alors nous avons des valeurs que nous pouvons mesurer (!???)
Comment on fait bouger les murs ?
C’est bien quand la poésie surgit sans être annoncée
Les Arts de la Rue n'en sont plus aux années 80
Replacer l'humain dans l'urbanisme
Planification urbaine
Participation citoyenne
Rénovation urbaine
Se re-questionner sur la diversité et la pratique culturelle
Processus collaboratif
Penser le dialogue, pour ça faut du temps
Re-penser le dialogue
Art = miroir
Jusqu'où impliquer le public ? = il n'y a pas vraiment de limites
L'art en espace public / Les arts en espace public

Bon, j’espère que vous aurez apprécié le gargarisme !
Et non, on n’est plus en 80, et encore moins en 70 !

Bel été, reposez-vous bien avant les dossiers de septembre !
(Grrrrrr, je déteste septembre !!!!)


Perrine Anger-Michelet
Responsable artistique et pédagogique 
La NiaK Cie / Costumotek  
06 88 56 24 87
141, square Jupiter - Rue de Saragosse
34080 Montpellier (Mosson)
laniakcie.com
www.facebook.com/La-NiaK-Cie




Le 31 juil. 2018 à 15:09, Théâtre en cour(s) ( via rue Mailing List) < > a écrit :

Bonjour à tou-te-s,


Tout d'abord, mille mercis pour les nombreux échanges que nous trouvons sur ces listes. Nous sentons au travers de ces échanges des cœurs qui battent, qui se battent.

La lecture du (effectivement) controversé Mathieu Bock-côté, au sujet de la "nouvelle censure de l'extrême gauche racialiste", m'a amené à une question qui n'a rien à voir avec ce délicat sujet.

Dans son article, Bock-côté cite à 5 reprises "espace public".

"Espace public"

J'ai l'impression depuis 1 an de n'entendre que ce terme.

Les CNAR sont devenus CNAREP ;

Chalon dans la rue est devenu "festival des espaces publics" ;

Les appels à projet doivent regorger d'allusion, de citation du terme "espaces public" comme, il y a quelques années, nous devions citer le terme "intergénérationnel" toutes les 4 phrases.

Mes questions :

- Qu'entend-on exactement par Espaces publics ?
- Qui est à l'origine de l'utilisation systématique de ce terme partout, pour tout ?

La rue n'est-elle pas l'essence même de l'espace public, que l'on soit dans une grande ville ou un village de 29 habitants ?

Voilà.

Cela n'est peut-être pas très clair, mais cette question me taraude.

Ma crainte dans tout cela serait que cette appellation nouvelle soit le fruit d'une longue réflexion institutionnelle, laquelle aurait "proposé" aux actrices et acteur de ce secteur son utilisation.

Dans ce cas, comment ne pas voir une forme d’obéissance à une bureaucratie qui sans cesse cherche à faire rentrer dans des cases des individus dont la mission réelle réside justement dans la disparition de ces même cases.

Voilà, j'espère que certain-e-s d'entre vous éclaireront ma lanterne.

J'essaierai un autre jour de mûrir une autre réflexion concernant l'accessibilité financière des œuvres dîtes d'espace public, à moins qu'entre temps, vous ne m'ayez renvoyé dans mes couches.

D'avance merci !



Yann.
--

Association Théâtre en cour(s)

Chez Yann GERARD - 275, route de la tour

07200 ROCHECOLOMBE

Tél. 07 68 89 43 16

www.theatreencours.org

SIRET 810 220 038 00014


--
Pour gérer votre abonnement, c'est par ici : http://www.cliclarue.info/#tabs-7
Pour consulter les archives, c'est par là : http://listes.infini.fr/cliclarue.info/arc/rue
Et pour râler, c'est ici :




Archives gérées par MHonArc 2.6.19+.

Top of page