Liste arts de la rue

Archives de la liste Aide


Re: [rue] degueulis du matin


Chronologique Discussions 
  • From:
  • To: Carnage Productions < >
  • Cc: Liste Liste rue < >, Fédération arts de la rue < >, < >
  • Subject: Re: [rue] degueulis du matin
  • Date: Wed, 6 Mar 2019 10:58:44 +0100

bien dis  ! et c'est quoi tes solutions si c'est pas secret .barth

j’ai heureusement connu la période au même titre que les dinosaures où le spectacle de rue était un évènement rare, ou prisé, où les gosses savouraient quelque chose de nouveau, comme un cadeau, leur attention était pleine, il y avait à cette époque quelque chose de non règlementé qui nous donnait cette envie de faire, " hit and run «  on ne souhaitait rien, nous n’avions pas de désirs particuliers si ce n’est le fait de s’exprimer et provoquer la glue du quotidien .

nous avions alors des territoires, un peu comme les palissades et les carcasses de bagnoles pour faire des conneries , certes nous en avons encore,  entre 4 barrières ERAS  de la rubalise  ou cet arrêté préfectoral qui condamne l’accès aux voitures de 14h à 18h  histoire de faire chier les riverains qui devront faire 50m à pied pour regagner leur T2  à 600€ par mois .

c’était avant, maintenant on s’adapte, on privilégie les duos pour n’avoir qu’une seule chambre à louer, 2 repas , un duo avec les bons ingrédients :  pas de vulgarité, pas de sexe, pas de prises de paroles politiques ou pas trop, pas d’engagement, pas de violence, pas de morale,  juste du visuel avec 3 conneries et pas trop long non plus parce que les gosses n’arrivent plus à se concentrer plus de 12 minutes, on en est là.

Nous ne sommes plus des produits, ni des affaires, nous sommes des fast show,  1000 km  1h de jeu et un désert immédiat après le spectacle, l’âme ?  enterrée dans le sol ; l’intérêt ?  courir après les contrats
l’éthique ?  plus moyen de faire la fine bouche, on est 30 à faire bouffer

Il y a une autre verrue qui s’est installé, ce que j’appelle la mode i phone,  ton spectacle a 2 ans il est obsolète  il y en a un nouveau qui sort ? il est surement mieux  , pourquoi ?  parce que les programmatrices et programmateurs ont changé , ils ont 30 ans et voient nos spectacles comme des coques de téléphone, interchangeables, on frise le mauvais goût, la disparité sans lien, sans fond, un peu pour les vieux, un peu pour les jeunes,  un peu de musique qui se ballade parce que les commerçants ont donné 1000 € de sub, un concert le soir et voilà  on a un festival,  souvent je m’aperçois qu’on coûte moins cher que la location de matos ou de plots en béton pour empêcher qu’un kamikaze fonce en camion dans ce village du Lot de 400 habitants .

pour ceux et celles qui programment :  d’une un spectacle de rue ça se rode par définition dans la rue, c’est l’échange avec le public qui permet de le peaufiner,  de 2  il prend vie et forme au bout de 2 ans , période à laquelle vous décrétez qu’il est trop vieux,  ensuite le public ne sait pas que ce spectacle a 2 ans ,  sachez aussi qu’un spectacle peut tourner longtemps  pour nous  en moyenne c’est 8 ans  ,  votre choix délibéré de nous tuer avant de naître entraine à produire un truc tous les 2 ans  , nous ne sommes pas des chroniqueurs, il y a un temps pour trouver l’idée, la faire murir, la nourrir, la travailler la produire  et là elle peut surgir.
Avec cette méthode on devrait être en train de bosser sur les productions de 2021,  ok  avec quels sous ?  même en autoproduction c’est impossible,  on a essayé une fois les subventions, ce n’est pas notre tasse de thé.

Alors quoi faire ?  arrêter ?  se battre et investir sans autorisation off du off ?,  travailler en réseau régional ?
utiliser les 06 ?  pas question, ce serait comme ces gens qui nous appellent pour changer nos fenêtres    j’avoue que je suis coincé,  inquiet déçu et fatigué . 

mais j’ai des solutions


steph


Le mardi 5 mars 2019 à 08:17:13 UTC+1, Jacques livchine < > a écrit :


Vous je ne sais pas, mais moi alors , je ne sais plus comment faire. 
Téléphoner aux institutions, cela fait longtemps que j’y ai renoncé, 
pour passer le barrage de la standardiste,  ce n’est pas trop dur en fait, il  faut vous annoncer avec un faux nom et dire que vous êtes de la Drac, là ça marche. Mais moi, je ne le fais pas, et personne chez nous.

Il y a aussi  un marché qui se  met en place, le 06 des directeurs rices
Si vous êtes intrépide, vous les coincez facilement  : deux  ou trois textos pour annoncer votre appel et ça roule 
 
Mais comment  obtenir les 06 ? 
 Faut faire des échanges.  
Je t’échange le 06  de jack Lang contre le 06  du directeur du 104,    J’ai les deux, je les change contre ceux de tous les directeurs et directrices  de CNAREP. 
Le 06 de Songy  a perdu  80 % en une nuit en août 2018 
Par  contre le Fred Remy est bien côté, je l’ai.
je l’échangerai contre le producteur de Jupiter sur Inter, Wieszorec ou Charline, je veux y passer 
J’ai le Anne Lacombe, attention,  je demande  au moins sept numéros  06  sérieux en échange.

En 2016 j’avais écrit une lettre idiote aux 200 institutions en vue en France, style, faites le pari Unité, on vous fait toute votre programmation d’une saison, avec de la Rue, du pas-Rue, avec mon fils,  mon orchestre familial, des BIT, des réveillons etc 

Deux ans plus tard, un appel.  
Passez me voir : C’est Jacky, Jacky,  Jacky oui Jacky, ex du théâtre d’Agen  de Vesoul, de Luxueuil. 
Le rendez vous : 
Hervée ouvre son catalogue  
- j’ai de la forêt, de la prairie, de la rue,  du comique,  du longue durée du triste, du sexuel
et lui  de répondre :  et  de l’animation scolaire ? 
-Arrête, on n’en peut plus des animations en collège dans les quartiers  avec les profs qui hurlent. 
Je commence toujours par la même phrase devant les scolaires, et dis donc je ne suis toujours pas viré : 
Le théâtre c’est comme la fellation, ça n’a pas fait de progrès depuis 2500 ans 

 maintenant j’ai  en plus  : au collège, au lycée on vous apprend l’ordre, et surtout se taire,   moi je suis ici pour vous apprendre le contraire:   je compte 1 2 3  vous criez tous, et vous me foutez  le bordel, faites de barricades avec les tables, action  etc

A chaque fois, la réponse est le silence complet, les élèves tétanisés

Alors Jacky dit :  excusez moi, mais moi de la rue, je n’en  fais pas , c’est Isabelle la rue, on se partage le travail avec Isabelle. 

Je dis à Hervée : écoute, Jacky nous propose tout de même 30 000 € ou 40 000 €, faut que l’on trouve quelque chose, style  de la rue à l’intérieur, on ne va pas lâcher le morceau. Les caisses sont vides et tu fais la moue. Tu lui dis : avec les voyages, les defs, c’est rien. 

Jacky a compris que les animations scolaires, c’est  à l’eau. 

Alors ça y est : on a réussi à concocter un machin, un peu borderline. On va signer. 

 Mais voilà, ce serait bien d’avoir des coproductions. 

Ce matin je vais envoyer 153 lettres.  Demande complément de production, pour 2021. 
 Peut être aurais -je une réponse, dans trois ou quatre ans, faut que je fasse gaffe de ne pas mourir avant. 

Vous,  je ne sais pas , mais moi je souffre de ce mépris, de cette indifférence. 

Tous ces lascars je les connais tous, je leur demande de se fendre d’un petit mot, 

Il y a le Monfort à Paris, Stéphane Ricordel, ex Arts sauts, sympa à l’époque, il répond à Paco qui nous épaule dans la diff : non je ne suivrai pas cette affaire. 

Il est terrifiant ce mot,  nos spectacles sont des affaires.  Mais au moins on a une réponse, pas ce silence de glace.

 

Jacques L. 
Metteur en songes 



Le théâtre de l’Unité c’est toujours autre chose 


 



 






 


 


--
Pour gérer votre abonnement, c'est par ici : http://www.cliclarue.info/#tabs-7
Pour consulter les archives, c'est par là : http://listes.infini.fr/cliclarue.info/arc/rue
Et pour râler, c'est ici :

--
Pour gérer votre abonnement, c'est par ici : http://www.cliclarue.info/#tabs-7
Pour consulter les archives, c'est par là : http://listes.infini.fr/cliclarue.info/arc/rue
Et pour râler, c'est ici :




Archives gérées par MHonArc 2.6.19+.

Top of page