Liste arts de la rue

Archives de la liste Aide


Re: [rue] les formes déambulatoires ?


Chronologique Discussions 
  • From: "Bertrand Devendeville" ( via rue Mailing List) < >
  • To: Rue < >
  • Subject: Re: [rue] les formes déambulatoires ?
  • Date: Thu, 3 Jun 2021 12:52:28 +0200
  • Authentication-results: mx0.infini.fr; dkim=pass (2048-bit key; unprotected) header.d=yahoo.fr header.i=@yahoo.fr header.b="uN0UeR2i"; dkim-atps=neutral
  • Dkim-filter: OpenDKIM Filter v2.11.0 mx0.infini.fr 1BC06A26D6C
  • Dkim-filter: OpenDKIM Filter v2.11.0 mx0.infini.fr 80B16A26D45

Quand on écrit pour la rue, on est habitué à s’adapter.
On s’adapte à l’urbanisme, l’architecture, le vent, la pluie, l’ambulance qui passe, le gars qui veut faire le spectacle à ta place…
C’est le grand avantage des arts de rue, l’adaptation. 
Alors oui, on doit s’adapter au virus.
Ça oblige à se remettre en question, et ce n’est jamais une mauvaise nouvelle. Et tant mieux si nos spectacles sont déjà sanitairement clean contre le co-vid.
Donc, les spectacles covid compatible, je suis d’accord avec l’idée.
S’adapter à la connerie administrative, par contre…
À la peur de la prise de responsabilité sur des bases infondées et insensées...

Je ne veux pas m’adapter à ça.
Il y a quelques décennies, en tant qu’animateur, on me disait en formation qu’on ne pouvait pas laisser tremper les pieds des gosses dans la mer sans avoir un surveillant de baignades. Par contre, s’ils tenaient un accessoire de pêche… C’était bon. Ils ne se baignaient plus, ils pêchaient !
Peut-être était-ce faux, mais voilà où l’on arrive… Considérer que l’on fait une visite guidée, que ce n’est pas 30 personnes, mais 3 groupes de 10…etc., etc.
Et la pandémie n’est pas le premier cas de ce genre… Vigipirate et ses obligations ubuesques ce n’est pas mieux.
Je sais qu’on sort des arts de la rue, mais… savez-vous que les policiers peuvent rentrer désormais dans un EPR avec leur arme de service, en civil hors de leur service ? 




Le 3 juin 2021 à 12:19, cie albedo < > a écrit :

Passionant débat…
c’est l’écriture même de nos spectacles qui se retrouve sous influence.
Certains ont tenter de rendre leurs spectacles Covido compatibles, d’autres ont carrément pensé leur création, sous le dictat de la sécurité sanitaire,
en espérant tourner malgré tout (voir a être programmé parce que tellement dans le « moove")
au passage en ce moment, si vous voulez des subs, monter un truc sur la maltraitance des femmes, sur les migrants, ou les LGBT...

Nous refusons de rendre Covido compatibles nos spectacles:
- parce qu’ils le sont 
- parce qu’il faut continuer à créer en toute liberté
- parce que l’art est la, pour secouer nos sociétés et les faire évoluer
- parce qu'on n’a pas a se soumettre aux préfets, maires, institutionnels de décider ce qui peut se faire ou pas
- parce qu’on ne peut pas condamner le spectacle de rue à la fixité, et aux cours
- parce que l’espace public doit rester public

je met quiconque au defi de démontrer que les spectacles déambulatoires déclenchent plus de cas contacts qu’un marché, un supermarché,
une terrasse de bistrot ou de restaurant ou un train...

C’est tout un pan des arts de la rue (pour moi, le plus insolent) qui est pour moi censuré, condamné, stupidement, par ignorance institutionnelle, 
(voir par machiavélisme institutionnel mais la je m’égare)
Je hais les crétins diplômés qui nous gouvernent…

Steff Albedo




Je viens de lire le lien…
En juillet, mieux vaut faire partie de la famille du préfet, en gros.

J’espère que la situation sanitaire va rendre les autorités un peu moins tatillonne. C’est tellement n’importe quoi…

La rue devient un espace à défendre, ainsi que la liberté de circuler librement. 

Encore un mois, avec un peu de chances, l’accalmie virale se développera.



Le 3 juin 2021 à 11:07, coubart ci < > a écrit :

Bonjour,
 
Une des solutions pour les déamb, serait peut être de demander au public, ou aux bénévoles de tenir une rubalise incluant une jauge réduite pendant toute la durée du parcours.
(Royal de Luxe utilise cette méthode pour le cadre vip et presse derrière ou devant les géants).
 
Jean Michel Coubart
 
 
De :  [mailto: ] De la part de barthelemy.bompard
Envoyé : mercredi 2 juin 2021 17:24
À : 
Cc : no tunes international; stephane clement; Liste Liste rue
Objet : Re: [rue] les formes déambulatoires ?
 
ben nous ont déambules pas ,et nous avons  2 dates et une auto prod . l’avenir c’est comme ça se passe  pour Aurillac depuis des années et c’est devenu la règle avec le covid :le théâtre de cour . Adieu théâtre de rue ! barth


 

bAlllAd joue, mais peu en festival, plutôt sur des structures ayant déjà un public « acquis ». Première date dimanche, limitée à 10 personnes…

Bertrand Devendeville
06 18 45 26 11


Le 2 juin 2021 à 13:00, no tunes international < > a écrit :


Pas de dates, en déambulation non plus pour nous  cette année.
No tunes 
 
Téléchargez Outlook pour iOS

Bonjour tous 
juste pour savoir: les compagnies qui ont des formes de spectacle plutôt en mouvement, dans la ville j’entend,
vous avez des projets de représentations ?
Parce que la COMPAGNIE ALBEDO a vu toutes ces dates ou projets de dates annulées, plus rien, nada, que d’chi.
Parce que les formes déambulatoires font peur, ingérables dans les règles COVID, il parait.
 
On va fermé…si ça continue. Apres 28 ans de succès, si proche de la retraite…
bon été a tous quand même
steff albedo
 
Compagnie Albedo
2bis, boulevard de la Perruque
34000 Montpellier
 
 
 

--
Pour gérer votre abonnement, c'est par ici : http://www.cliclarue.info/#tabs-6
Pour consulter les archives, c'est par là : http://listes.infini.fr/cliclarue.info/arc/rue
Et pour râler, c'est ici : 

--
Pour gérer votre abonnement, c'est par ici : http://www.cliclarue.info/#tabs-6
Pour consulter les archives, c'est par là : http://listes.infini.fr/cliclarue.info/arc/rue
Et pour râler, c'est ici : 
 

--
Pour gérer votre abonnement, c'est par ici : http://www.cliclarue.info/#tabs-6
Pour consulter les archives, c'est par là : http://listes.infini.fr/cliclarue.info/arc/rue
Et pour râler, c'est ici : 


--
Pour gérer votre abonnement, c'est par ici : http://www.cliclarue.info/#tabs-6
Pour consulter les archives, c'est par là : http://listes.infini.fr/cliclarue.info/arc/rue
Et pour râler, c'est ici :

Compagnie Albedo
2bis, boulevard de la Perruque
34000 Montpellier




--
Pour gérer votre abonnement, c'est par ici : http://www.cliclarue.info/#tabs-6
Pour consulter les archives, c'est par là : http://listes.infini.fr/cliclarue.info/arc/rue
Et pour râler, c'est ici :




Archives gérées par MHonArc 2.6.19+.

Top of page