Liste arts de la rue

Archives de la liste Aide


Re: [rue] FOND DE SOUTIEN / PAS NOUS !


Chronologique Discussions 
  • From: cie albedo < >
  • To: Bertrand Devendeville < >
  • Cc: Liste Rue < >
  • Subject: Re: [rue] FOND DE SOUTIEN / PAS NOUS !
  • Date: Tue, 7 Sep 2021 11:53:30 +0200
  • Authentication-results: mx1.infini.fr; dkim=pass (2048-bit key; unprotected) header.d=free.fr header.i=@free.fr header.b="vSJLC3FS"; dkim-atps=neutral
  • Authentication-results: mx1.infini.fr; dmarc=pass (p=none dis=none) header.from=free.fr
  • Dkim-filter: OpenDKIM Filter v2.11.0 mx1.infini.fr 2DD13E2272F
  • Dkim-filter: OpenDKIM Filter v2.11.0 mx1.infini.fr 16E87E22721
  • Dmarc-filter: OpenDMARC Filter v1.3.2 mx1.infini.fr 16E87E22721

salut
les chiffres ne me plaisent guère non plus et ce que les uns gagnent ou pas, ne m’intérresent pas non plus.
Par contre, dans le cadre d’aides d’état et donc dus a tous, les comparatifs peuvent donner une vision 
du degré d’égalité dans le traitement des aides. (jamais atteint vraiment évidemment).
Merci, de ta transparence.
J’ai lancé cet appel, pour en savoir un peu plus, et pour comprendre ce qui nous arrive.
Steff albedo



Le 7 sept. 2021 à 11:29, Bertrand Devendeville < > a écrit :

Waaahhh !!
J’ai vu passer ton mail, mais pas encore eu le temps d’y répondre. Allez, je m’y mets.
Nous (cie bAlllAd asso y’a comme un Lézard) avons eu 7 500 euros d’aide au fonds de relance.
Je remercie - et ai remercié depuis longtemps pôle nord, la fede hdf- de m’avoir mis au courant de ce dispositif.
Après, dire 7 500 euros, ça veut tout et rien dire.
Pour certains, ça équivaut à deux ans de cigarettes, pour d’autres à moins d’une semaine de résidence.
Pour moi, c’est 500 euros de moins que ce que la DRAC m’avait refusé pour la création en cours.
Mais les chiffres en soi ne veulent rien dire. Les plus grands poètes actuels sont les comptables, réduisant à néant des dettes, ou au contraire rendant richissimes des entreprises à coups d’analyses maitrisées.
Je suis de la vieille école, je préfère les lettres aux chiffres. Plutôt Word qu’Excel. 

Je préfère largement un « comment tu vis ? » à un « c’est quoi ton taux ? ». Un « comment fonctionnent tes soutiens ? » à un « c’est quoi tes aides ? »
Je n’ai pas envie d’un concours de bite. À savoir qui a la plus grosse allocation, ou qui a la plus grosse subvention.
Et je ne pense pas qu’il y ait de manoeuvres pour diviser.
Tu sais bien que même les marionnettes vont bien où elles veulent.
Chacun fait comme il peut, avec le temps qu’il dispose, et les moyens qu’il a.
Notre latence, notre entropie de groupe, rend beaucoup de mesures idiotes et mal conçues. Pas par méchanceté ou volonté de diviser, seulement par manque de temps, et de réflexion.
Alors oui, c’est clair, l’époque fait que le hasard généré par cette pandémie fait que nous ne sommes pas logés à la même enseigne. Lorsque la pluie tombe, on ne s’abrite pas tous sous le même porche.
Alors tu vois, mon taux, mes subventions et autres ne diront pas que j’ai dû perdre mon employeur principal (Smartfr), que je jongle entre 3 structures depuis, que j’ai eu un bol fou que le cirque d’Amiens me dépanne d’un tripode, etc., etc. Les chiffres n’expliquent rien, et rien de démocratique.

Cependant, je sais pas comment je peux t’aider, mais si je peux.. Ce serait avec plaisir.




Le 7 sept. 2021 à 09:55, cie albedo < > a écrit :

Grand merci aux rares, très rares qui ont fait passer leur soutien, et des conseils.
Belle brochette de grandes gueules solidaires, comme on les aime (c’est toujours les mêmes).
On vous tiendra au courant.

J’avais pas tord en tout cas…Cette difficulté a parlé chiffre, a parlé des aides reçues, m’étonnera toujours.
Vous savez ces questions : C’est quoi ton taux ? c’est quoi tes subs ? c’est quoi tes aides ?

En gros, parle moi de tes droits, que je les compare aux miens, pour voir si la démocratie est respectée !
Et puis, pourquoi pas, aidons nous les uns les autres, à la faire respecter.
Toute cette gêne, depuis toujours, la dessus, révèle bien les manoeuvres institutionnelles, pour diviser.
Les arts de la rue y résistent encore un peu, un peu.

Vive le theatre de rue populaire, anti-institutionnel. A bas la méritocratie, et l’élitisme.

Steff Albedo





Le 6 sept. 2021 à 23:12, francoismary < > a écrit :

Salut Steph,

En souhaitant qu'Albedo puisse bénéficier de ce fonds d'urgence et que tes créations continuent à croiser nos regards dans la rue.


Salutations à toi et à ton parcours de globe-trotter.
François 


-------- Message d'origine --------
Date : 06/09/2021 16:21 (GMT+01:00) 
Objet : [rue] FOND DE SOUTIEN / PAS NOUS ! 

BONJOUR TOUS
petit sondage :les compagnies,  avez vous reçu le fond de soutien ? 
Je sais que les plus subventionnés ont eu droit au fond de soutien mais d’autres aussi.
Des chiffres ? on en parle ? Pas facile hein…? faut pas en avoir honte, tant mieux pour vous, mais je suis curieux.
Et puis un petit bilan des aides reçues par les arts de la rue, ca serait bien…la fédération a fait un truc ?

Pas d’aigreur ici (pour les éternels imbuvables pour qui tout va bien, et qui n’y verraient que ca)
juste l’ecoeurement, car nous, en tout cas, Compagnie albedo, 28 ans d’existence, 10 créations, qui pour certaines ont fait le tour du monde, et bien, on va fermer d’ici peu.
La cause: Pas de fond de soutien  pourtant réclamé, (silence complet de leur part) ,, et les dépenses de fonctionnement qui ont fini de vider les caisses.(avec 7 en 2020, 2 dates cette année, c’est un peu normal)
(jamais eu de subs, on peut pas dire qu’on ait abusé du système, et il ne nous en est definitivement, pas reconnaissant, on dirait).

Je ne remettrai pas un sou perso dans la structure pour la sauver, déjà maintes fois fait, et a moins 5000 eu (on se donne des limites !), on ferme, d’ici peu, donc.

Tout le monde s’en fout surement,
je crois que je vais faire pareil. Marre de me battre, pour faire vivre ce truc.
(dommage, surtout pour ceux qui en vivaient jusque la)

PS : si y a des bras longs dans le système, glisser leur une main sur l’épaule, en leur parlant des petites compagnies oubliées qui crèvent. Apres il sera trop tard. mais bon, est ce si important , finalement dans le merdier général ?

Steff Albedo (les boules ! a un an de la retraite !)



Compagnie Albedo
2bis, boulevard de la Perruque
34000 Montpellier
tech diff: +33 6 19 59 77 28
admin: +33 6 59 46 12 60





Compagnie Albedo
2bis, boulevard de la Perruque
34000 Montpellier
tech diff: +33 6 19 59 77 28
admin: +33 6 59 46 12 60





--
Pour gérer votre abonnement, c'est par ici : http://www.cliclarue.info/#tabs-6
Pour consulter les archives, c'est par là : http://listes.infini.fr/cliclarue.info/arc/rue
Et pour râler, c'est ici : 


Compagnie Albedo
2bis, boulevard de la Perruque
34000 Montpellier
tech diff: +33 6 19 59 77 28
admin: +33 6 59 46 12 60







Archives gérées par MHonArc 2.6.19+.

Top of page